Diana Meierhans: quand la mode,le cinéma,le théâtre vont de pair!!

By  |  0 Comments

Passionnée de cinéma et de théâtre, Diana Meierhans est le mannequin de la semaine. Découvrez son univers, ses passions.

Photographe : Erdogan Özdemir {team LEA-gallery}
MUA: Malika Make-Up Artist
Hair: Elodie Vanderwoodsen
Lieu: La villa Nestlé // Blonay

-Qui êtes-vous? 

Diana Meierhans – Comédienne (en formation pré-professionnelle) et modèle photo

-D’où venez-vous?

Je suis née à Lausanne et ai toujours vécu en Suisse romande. J’ai la double nationalité suisse et espagnole car je suis suissesse par mon père et espagnole par ma mère. De par mes origines diverses, je suis quelqu’un d’ouvert au monde et j’adore voyager, par exemple en Espagne pour y visiter une partie de ma famille.

-Quand êtes-vous devenu{e} mannequin?

C’était en automne 2010.

Photographe: Erdogan Özdemir {team LEA-gallery}
MUA: Malika Make-Up Artist
Hair: Elodie Vanderwoodsen
Lieu: Villa Nestlé // Blonay

-Comment?

J’aimerais beaucoup réussir à vivre du théâtre et du cinéma car c’est une réelle passion pour moi.J’ai,donc,pensé que ce serait une bonne chose de trouver autre chose à faire à côté car c’est une voie difficile. La vie d’artiste, ce n’est pas facile d’en vivre ! C’est pourquoi j’ai pensé qu’être également modèle serait un bon moyen de faire de nouvelles expériences et de peut-être gagner un peu d’argent en faisant de la publicité par exemple. Je me suis donc inscrite sur plusieurs sites où des offres de castings sont publiées régulièrement. Je suis tombée sur un photographe qui faisait un casting pour trouver l’égérie d’une créatrice de bijoux, Abraxas Création. J’ai participé à ce casting, et j’ai eu beaucoup de chance, car les gens ont voté pour moi et je suis devenue l’égérie pour une année ! C’est donc à partir de là que je me suis crée un book sur un annuaire en ligne d’artistes et peu à peu j’ai reçu des propositions de shootings. C’est ainsi que mon portfolio s’est progressivement étoffé et que j’ai reçu pas mal de demandes. Je me suis crée un compte professionnel sur Facebook par la suite, et c’est grâce à cela que ma liste de contacts dans le monde de la photo s’est agrandie à vue d’œil et que j’ai connu beaucoup de gens du milieu et fait beaucoup de shootings.

-Votre designer favori?

Je ne pense pas avoir de designer favori, mais je peux dire que je suis une grande admiratrice de l’actrice Audrey Hepburn. Je trouve qu’elle dégageait quelque chose d’incroyable et qu’elle avait un style bien particulier, bien à elle. J’ai lu qu’elle était fréquemment habillée par Givenchy et qu’elle a d’ailleurs été son égérie et a énormément collaboré avec la marque et son créateur, Hubert de Givenchy. Alors si je dois citer un nom, c’est celui-là.

Photographe: Clément Rousset
Bijoux: Bjoux Zesta
Stylisme/Make-Up/Hair: Ksenia Rousset-Rudkowska

-Votre style?

Je suis quelqu’un de simple, je n’ai pas un style particulier. Mais je dirais que j’aime bien m’habiller avec une certaine classe. J’aime avoir un style assez passe-partout mais qui a tout de même une pointe d’élégance.

-Ce que vous écoutez en ce moment dans votre Ipod? 

« Je suis malade » de Serge Lama car je dois absolument apprendre cette chanson par cœur pour une audition de chant très prochainement, c’est pourquoi je l’écoute en boucle pour la mémoriser le mieux possible.

-Un souvenir {d’un shooting ou d’un défilé}

Je n’oublierai jamais mon premier shooting, pour la créatrice de bijoux dont je suis devenue l’égérie 2011. Je suis arrivée à cette séance photo, sans trop savoir ce que je faisais là, sans savoir si j’allais être à la hauteur. Sur les premières photos, j’étais timide, je ne savais pas trop comment m’y prendre. Je n’étais pas très à l’aise. Puis tout d’un coup, il y a eu un déclic, je ne sais toujours pas ce qui s’est passé, mais j’ai pris de l’assurance en une fraction de seconde. En regardant ensuite les photos avec le photographe, je me suis dit « wow, c’est moi ça ? » et je me suis rendue compte que je ne me reconnaissais presque pas. J’ai réalisé que je pouvais être « bien » sur une photo. Depuis ce moment-là, j’ai compris comment poser et comment dégager quelque chose sur une photo. Maintenant, je m’amuse comme une petite folle sur tous les shootings à me transformer, à devenir quelqu’un d’autre et à trouver plein de looks différents. Pour quelqu’un qui fait du théâtre, c’est vraiment chouette de pouvoir faire ça car j’apprends à trouver différentes attitudes qui peuvent ensuite me servir sur scène et face à la caméra.

Photographe: Clément Rousset
Bijoux: Bijoux Zesta
Stylism/Make-up/Hair: Ksenia Rousset-Rudkwska

-Un lieu où vous souhaitez vous évader ?

La nature. C’est aussi simple que ça. J’adore aller à la montagne ou en forêt. Ça a toujours été la solution lorsque je n’allais pas bien, ou quand j’avais besoin de changer d’air. J’adore partir et prendre mon appareil photo avec moi car j’aime beaucoup la photo aussi derrière l’objectif ! Je m’éclate alors à prendre des photos de plantes, je fais de la macro. J’adore ça !

-Un proverbe?

Quand on veut, on peut !

Photographe: Ellin Anderegg
MUAH: Sandra Paone

-Les campagnes de pubs, les défilés?

J’ai récemment participé à un concours pour les transports publics lausannois, pour la nouvelle campagne de pub « Offre Jeunes » de TL Pulse. Encore une fois, j’ai eu beaucoup de chance car je suis celle qui a récolté le plus de votes. Je suis donc devenue le nouveau visage féminin de cette grande campagne de pub qui sera affichée dans tout le Canton de Vaud dès le 29 octobre 2012. C’est donc une superbe expérience pour moi et j’espère décrocher d’autres contrats de pubs grâce à ce concours. Les défilés, j’en ai fait quelques-uns, notamment pour MyFirst, mais j’avoue que ce n’est pas ce que je préfère. J’aime davantage les shootings.

-Votre dernier Job mode?

J’ai posé récemment pour les catalogues Vedia et Kays. J’ai été au dos de la couverture pour ces deux magazines. J’ai aussi posé pour la marque 7L lademoiselle et les bijoux Zesta.

 

Vous pouvez retrouver Diana:

 

 

 

happywheels

Fondatrice et rédactrice en chef de STYL’IN MAGAZINE. Entrepreneur. Femme du digital et des relations publiques. Je suis basée entre Paris, Lyon, Genève et Abidjan.