Kevin Lacoma

By  |  0 Comments

kévin Lacoma est un jeune mannequin stéphanois de tout juste 22 ans. Sous ses airs de Bad-Boy aux yeux révolvers, on y retrouve une personnalité très attachante au coeur engagé. Entier, ce modèle d’ 1m 80 fait preuve d’humanisme et de professionalisme dans tout ce qu’il entreprend.

Crédit Photo : Jeremy Dubois

Crédit Photo : Jeremy Dubois

  • Qui es-tu? 

Je m’appelle Kévin Lacoma, j’ai 22 ans et j’habite à Paris.

  • D’où viens-tu? 

Je suis à Paris depuis l’été dernier. J’ai vécu 2 ans à Saint Etienne et avant ça je vivais à Pau. 

  • Quand es-tu devenu mannequin? 

J’ai signé dans ma première agence seulement il y a quelques mois. Je travail dans le milieu depuis environ 3 ans en freelance. 

Photo by Thomas Braut

Crédit Photo : Thomas Braut

  • Comment? 

J’ai contacté un photographe bordelais pour un premier shooting sans but précis. Grace à ces premières photos, j’ai été contacté pour quelques contrats et depuis je continu à toucher un peu le milieu. 

  • Ton designer favori? 

J’aime bien ce que fait Jeremy Scott, c’est le premier qui me vient à l’esprit. 

  • Ton style? 

Simple, décontracté, vraiment à la cool. 

Crédit Photo : Sylvain Norget

Crédit Photo : Sylvain Norget

  • Ce que tu écoutes en ce moment dans ton Ipod? 

Le dernier album de Drake … et du Rihanna qui traîne toujours dans ma playlist. 

  • Un souvenir {d’un shooting ou d’un défilé}

Pas un souvenir en particulier. Les séances avec Sylvain Norget sont toujours de bons moments. J’ai shooté avec deux autres photographes récemment (Jérémy Dubois et Amélie Repellin) et on a beaucoup rigolé. Bonne ambiance.

  • Un lieu où tu souhaites t’évader

Je rêve de partir à New York. 

  • Un proverbe 

Fais ce qui te rend heureux. Ne pas avoir de regret. 

Crédit Photo : Amelie Repellin

Crédit Photo : Amelie Repellin

  • Les campagnes de pubs, les défilés

Le mannequinat n’est pas mon activité principale. Cela me permet de rencontrer du monde. C’est quelque chose que je vais utiliser pour plus tard. Au final, je n’ai pas fais de campagne de pubs. En ce qui concerne les défilés, je suis limité par ma hauteur qui n’est pas suffisante. Et puis faire le cintre sur un podium n’est pas non plus une activité que je trouve ultra passionnante. 

  • Ton dernier job Mode

Récemment, j’étais modèle pour la Mondial Coiffure Beauté à Paris. 

 

happywheels