L’art de porter le costume

By  |  0 Comments

Modernisés, ces dernières années, par les plus jeunes couturiers audacieux, les costumes ont connu des transformations considérables. Les coloris sombres ne sont plus les couleurs exclusives du costume. Ces nouveaux créateurs insufflent un regard novateur dans l’imprimé, les couleurs, la coupe ou encore les détails tout en y combinant le classicisme et l’élégance du costume traditionnel. Même si le style et l’imprimé changent selon les saisons, il y a cependant quelques notions à connaître pour choisir un beau costume. Connaissant ces quelques règles et vous ne porterez plus jamais un costume qui ait l’air bon « marché ».

(1) : Les épaulettes conditionnent la forme générale du costume. Ne choisissez jamais un costume avec des épaulettes trop épaisses à moins que vous ayez des épaules trop petites ou tombantes. Et surtout qu’elles ne dépassent jamais vos épaules.

(2) : Les manches ne doivent pas couvrir entièrement vos poignets. Idéalement, elles doivent arriver au milieu de votre os du poignet lorsque vous avez votre bras relevé.

(3) : Le piquage de la boutonnière est aussi une preuve de qualité. Le piquage doit être serré et régulier. Bien que le piquage à la main soit un luxe et de meilleure qualité mais il peut parfois être irrégulier par rapport à celui fait par les machines.

(4) : La largeur du revers varie généralement entre 7 à 10 cm et choisissez biensûr la largeur qui vous plait. Assurez-vous également qu’il n’y ait pas trop d’espace entre la pointe du revers et vos épaules. Si vous êtes de petite taille, ne prenez jamais un revers trop large, ce qui pourrait créer une disproportion.

(5) : Faites attention à ce que les emmanchures ne soient pas trop étroites car vous seriez gênés dans vos mouvements.

(6) : Les boutons sont très importants pour reconnaître si un costume est ou non de bonne qualité. Ils doivent être bien cousus, sans fil desserré et que les boutons soient bien pris dans la boutonnière.

(7) : La longueur de la veste est primordiale et on ne le répètera jamais assez ! Elle doit arriver à la mi fesses et jamais plus bas. Si vous êtes de petite taille, ne choisissez jamais une veste qui couvre complètement vos fesses, ce qui vous donne une sihouette encore plus petite.

 

(8) : La veste sans fente est typique de la coupe italienne des années 50. Cette coupe donne une silhouette mince et élégante mais qui oblige à déboutonner lorsque vous vous asseyez.

  •  La fente au milieu du dos donne l’allure décontractée des vestes américaines.
  • Les deux fentes sont du style anglais et se prêtent bien aux vestes près du corps et cintrées mais la coupe doit être         irréprochable pour ne pas accentuer la largeur au niveau des fesses causée par la coupe des deux fentes.

 

(9) : Laisser le dernier bouton ouvert donne à la silhouette de l’élégance.

(10) : Vous pouvez choisir un pantalon soit sans pince, avec une pince ou à deux pinces mais la tendance du moment est de porter un pantalon sans pince.

(11) : Choisissez un pantalon serré ou pas serré, c’est selon votre goût mais lorsque vous avez un peu de poids, il est préférable de prendre un pantalon plutôt large pour ne pas accentuer vos rondeurs. Le pantalon a une longueur parfaite lorsque devant il repose légèrement sur la chaussure et que derrière il arrive au dessus du talon.

Attention ! Choisissez bien vos chaussures : le tombé sera différent sur un mocassin ou une bottine. Et surtout, un détail très important : ne portez jamais des chaussettes blanches ou de couleur éclatante lorsque vous avez des chaussures noires. Un détail, infine pour certains mais suffisamment important pour tuer tous les efforts que vous avez fait pour être élégant et vous faire passer pour un ringard.

happywheels

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :